Créée en 2001 par Hanh Ngoc Ha, originaire du Viet Nam, et Gérard Feldzer, l'association Zébunet est spécialisée dans le micro-crédit pour l'élevage.

Pour devenir "zébuphile" et souscrire à un PEA (Plan Epargne Animal), il faut passer par le site Internet www.zebu.net. Après avoir fait son choix entre un Plan Epargne Cochon, ou un Plan Epargne Dromadaire, il est possible de baptiser son animal et de le suivre au quotidien dans sa ferme du Sud. On peut aussi offrir des PEA en cadeaux d'anniversaire ou en cadeaux d'entreprises. Vous pouvez vérifier la réalité de votre investissement en vous rendant sur place et en visitant l'étable ou la porcherie.
A la fin du prêt, l'argent peut être rendu dans la monnaie locale ou remis dans le circuit pour financer une autre bête. L’association a un très bon taux de remboursement. C'est une question d'honneur pour les éleveurs engagés.
Zébunet travaille avec le soutien de partenaires locaux qui encadrent les candidats fermiers et assurent le suivi des bêtes. Ceux-ci recrutent les éleveurs grâce à des campagnes organisées au bouche à oreille. Les fermiers forment ensuite un groupe, solidaire. Souvent ce sont des femmes, car l'élevage de petits animaux comme les chèvres, les cochons, les brebis... n'intéresse pas les hommes. Cela devient donc le petit business perso des femmes qui leur permet d'avoir une certaine autonomie financière. Le montant du prêt reste raisonnable pour éviter de surendetter le fermier : il faut compter entre 100 et 200 euros pour un petit troupeau. Les populations cibles sont les personnes qui n'ont pas accès au système bancaire.
Depuis sa création, Zébu.net a permis de soutenir 1 500 familles de paysans en investissant dans près de 3 000 animaux.
A vous de jouer si vous êtes intéressés : http://www.zebu.net