Si aucune réglementation de GES (Gaz à effet de serre) n'est mise en place à l'échelle internationale, les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) estiment la vitesse de réchauffement de la terre deux fois plus importante qu'initialement calculée en 2003.

Lire la suite