Des lycéens de Kaohsiung, au sud de Taiwan, ont remporté le prix "Entreprenariat du futur" proposé par le ministère de l'Education taiwanais en présentant un modèle de batterie constitué de plantes.
Cette batterie pour le moins innovante se compose de châtaigner de malabar (Pachira aquatica) et de cactus en guise d'électrode. Selon CHEN Hau-wen, un membre de l'équipe, l'idée de construire une batterie en utilisant le potentiel électrique des plantes leur est venue lors de la parution en ligne d'un rapport sur l'expérimentation d'une batterie à base de fruits démontrant qu'un courant électrique généré grâce à des agrumes était assez puissant pour alimenter une petite ampoule. Les étudiants ont testé de nombreuses combinaisons de plantes, atteignant les meilleurs résultats avec la combinaison malabar/cactus.

Il y a manifestement urgence à mettre en place une vraie collaboration avec cette nature qui n'en fini pas de démontrer son intelligence; non seulement pour créer des systèmes complexes mais aussi (et surtout) pour faire en sorte qu'ils soient sans impact sur leur environnement. Vouloir "dominer la terre et la soumettre" est un concept qui maintenant, n'a plus beaucoup lieu d'être.