L'amarante de Palmer peut pousser de 5 centimètres par jour et atteindre plus de 2 mètres de haut. Avec ses branches tourbillonnantes, elle rappelle les arbres torturés dont les racines cassent les moissonneuses.

C’est le rejeton non désiré d'un mariage entre les agriculteurs américains et les semences OGM «Roundup Redan», la technologie phare de Monsanto : un gène de tolérance à l'herbicide total Roundup est introduit dans une plante cultivée. Quand le produit est épandu, toutes les mauvaises herbes meurent, tandis que l'OGM survit.

Après quinze ans d'usage intensif et exclusif du glyphosate, une dizaine de mauvaises herbes, présentes à l'origine en quantités modestes, sont devenues résistantes au produit; dont l'amarante de Palmer. 22 Etats américains, soit un peu moins de 10 % des surfaces OGM du pays sont touchés. Des résistances similaires ont déjà été observées dans une quinzaine de pays, dont la Chine, l'Argentine, le Brésil, ou le Canada. Dans l'Arkansas, l'explosion a eu lieu cette année. Les agriculteurs ont été pris par surprise désolés devant des champs, où le soja a littéralement été étouffé.

Certaines molécules font l'objet d'une surveillance de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA) en raison des risques pour l'eau. Le dicamba, utilisé pour "brûler" les mauvaises herbes au printemps, est particulièrement agressif. C'est un dérivé d’un composant de l'agent orange, défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam... Au total, les traitements ont été au minimum multipliés par trois.
Cet été, une armée de journaliers a désherbé à la houe les champs de coton dans tout le sud-est des Etats-Unis, du jamais-vu depuis les années 1960. Le champ est propre pendant deux ou trois semaines, avant que les mauvaises herbes reviennent en force. Chaque femelle contient 250 000 graines. Les agriculteurs désemparés craignent que ça ne soit de pire en pire.

En pense à l’apprentie sorcier de Paul Dukas mis en dessin animé par Walt Disney débordé par son balai magique sensé lui faciliter le travail... Prenez 5mn ; la musique est superbe et la leçon édifiante !