Les poêles pour chauffer son logement : le guide complet

poêle de chauffageLes poêles de chauffage sont très tendance et sont même devenus un véritable élément de décoration. Mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit surtout d’une solution de chauffage assez performante. Leur fort rendement et leur faible impact environnemental sont très appréciés. Il existe une large variété de modèles sur le marché : les poêles à bois, à granulés, etc.

Si vous voulez acheter un poêle de chauffage, mais que vous ne savez pas comment faire votre choix, suivre notre guide qui vous apportera toutes les informations nécessaires. Que ce soit pour un chauffage principal ou d’appoint, avec un design rustique ou très moderne, le choix ne manque pas et vous pourrez assurément trouver le meilleur poêle de chauffage pour vous.

Les différents modèles de poêles

Les poêles ont le vent en poupe ! Que ce soit pour leur côté esthétique, écologique, chaleureux… Les poêles suscitent beaucoup d’intérêt ! Vous ne savez pas comment choisir un poêle et quelles sont les différences entre les différents types d’installation ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici un aperçu des différents modèles de poêles proposés sur le marché.

Les poêles à granulés

Poêle à granulésLe poêle à granulés de bois, aussi appelé poêle à pellets, est un système de chauffage qui n’a pas besoin d’être nécessairement relié à un chauffage central. Le combustible utilisé est composé de copeaux et de sciures de bois, ce qui assure une excellente combustion et donc une très haute performance.

Les avantage principaux de ce poêle résident dans la possibilité d’un rechargement autonome et dans son allumage ou son extinction qui se font de façon automatique afin d’être adaptés à vos besoins en chauffage. Bien que les modèles à rechargement manuel sont moins chers, ils sont aussi plus contraignants !

Le poêle à granulés est branché sur une prise électrique, mais sa consommation énergétique reste assez faible. Si vous cherchez une solution de chauffage pratique et économique, le poêle à granulés peut être l’option idéale. De plus, le bois fait partie des combustibles les moins chers du marché.

Les poêles à bûches

Le poêle à bûches fonctionne exactement de la même façon qu’un poêle à granulés et utilise du bois comme combustible. Dans ce cas, le rechargement ne peut être fait que manuellement.

Vous avez le choix entre les poêles en fonte ou en acier. Mais la différence réside surtout dans l’esthétique. Les poêles à bois peuvent être utilisés comme système de chauffage central ou comme chauffage d’appoint.

La douce chaleur diffusée procure un véritable confort au quotidien, mais vous devrez cependant penser à un espace de stockage nécessaire pour les bûches de bois.

Les poêles mixtes

Le poêle mixte est tout simplement un combiné des deux modèles décrits précédemment (à granulés et à bois). La chambre de combustion permet de brûler le bois. Vous pouvez également utiliser la fonction d’automatisation de recharge par granulés lorsque vous le souhaitez.

Ce type de poêle est intéressant pour les personnes qui affectionnent le côté plus chaleureux et convivial des bûches de bois, mais qui souhaitent aussi profiter de la facilité d’utilisation avec les granulés (pendant la journée lorsque la maison est vide par exemple).

Toutefois, ce type de poêle reste assez cher à l’achat, et nécessite d’avoir suffisamment de place pour stocker les combustibles au sec.

Les poêles de masse

Le poêle de masse permet de restituer la chaleur lentement, grâce à des flambées ponctuelles (une ou deux durant la journée par exemple) qui produiront de la chaleur en douceur. Les fumées émises vont produire de la chaleur en circulant dans un circuit interne.

Le fonctionnement de combustion est le même qu’un poêle à bois : le bois est brûlé à très haute température, puis la chaleur est diffusée directement dans la pièce, soit à travers la vitre du foyer ou par des grilles d’air chaud.

L’avantage principal des poêles de masse est leur fonctionnement sans électricité, mais la puissance utile pour chauffer la maison est assez faible. Ce type de poêle convient donc mieux aux maisons très bien isolées.

Les poêles à plaquettes

Les plaquettes de bois servent de combustible aux poêles à plaquette. Les plaquettes sont des petits morceaux de bois récupérés de l’exploitation des forêts. Cela permet donc de valoriser le bois qui aurait été non utilisé autrement, ce qui est particulièrement écologique. Les plaquettes de bois sont donc très peu coûteuses, et tout comme les granulés, elles permettent un fonctionnement automatisé du chauffage.

Toutefois, cela nécessite aussi un volume de stockage suffisant, ce type de poêle est donc plutôt adapté aux maisons de campagne.

Les poêles à pétrole

Le poêle à pétrole sert principalement de chauffage d’appoint. On peut distinguer les poêles à pétrole à mèche et les modèles électroniques.

  • Dans le cas du poêle à pétrole à mèche, cela entraîne des odeurs pouvant être désagréables, mais le prix est inférieur au modèle électronique.
  • D’une façon générale, les poêles à pétrole électroniques sont plus avantageux, car ils sont équipés d’un thermostat et nécessitent moins d’entretien.

Les poêles à pétrole peuvent être à simple ou double combustion, et doivent dans tous les cas être placés dans une pièce aérée pour plus de confort et de sécurité.

Les poêles au fioul

Les poêles au fioul sont performants et offrent une chaleur agréable, mais ne sont pas la solution la plus économique en termes de chauffage. De plus, une odeur incommodante peut se dégager de ce type de poêle. Par ailleurs, le prix du fioul est très fluctuant, car il dépend du cours du pétrole.

Les poêles électriques

Si vous ne souhaitez pas utiliser de combustible, vous pouvez opter pour un poêle électrique. Il pourra vous servir de chauffage d’appoint et constituer un bel élément décoratif dans votre intérieur.

Le poêle électrique coûte moins cher qu’un poêle à bois et peut être installé dans n’importe quelle pièce de la maison. En effet, son installation ne nécessite pas de disposer d’un conduit d’évacuation des fumées.

Pour un chauffage d’appoint efficace, pas cher et design, le poêle électrique peut être une très bonne alternative aux poêles à bois, à gaz ou au fioul. Toutefois, il faudra considérer la consommation énergétique du poêle pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur vos factures d’électricité.

Les poêles double combustion

Les poêles à double combustion sont une sorte de poêle à bois, appelés également poêles postcombustion. Leur avantage est la combustion quasi totale, ce qui en fait un système de chauffage particulièrement économique, écologique et performant. En effet, une plus grande quantité d’énergie est récupérée.

Leur rendement est proche de 80 % et la facilité d’entretien a de quoi séduire. Toutefois, leur prix d’achat peut être assez élevé.

poêle de chauffage

 

Pourquoi choisir un poêle ?

Vous vous demandez pourquoi choisir un poêle pour chauffer votre maison ? Vous souhaitez installer un système de chauffage performant et qui vous aidera à réaliser des économies sur vos factures énergétiques ? Les poêles sont une solution de chauffage qui suscite beaucoup d’intérêt, car en plus d’être économiques, les poêles peuvent aussi servir de décoration dans tout type d’habitation. Pour savoir ce qui pourrait être le plus adapté à vos attentes, voici une liste des principaux avantages et inconvénients des poêles de chauffage.

Les avantages d’un poêle

Les poêles présentent de nombreux avantages que je vous présente ci-dessous :

  • Solution de chauffage économique
  • Facile à installer et à utiliser
  • Éligible au crédit d’impôt

Les inconvénients d’un poêle

Comme pour les avantages qu’un poêle présente, il possède aussi des inconvénients :

  • Nécessite un combustible, ce qui engendre des frais
  • Nécessite de l’entretien
  • Ne convient pas à tous les types de maisons
  • Nécessite un conduit d’évacuation

Comment choisir un poêle ?

Il en existe un très large choix, et il peut être difficile de s’y retrouver. Pour orienter votre choix et trouver le modèle de poêle et la technologie la mieux adaptée à votre maison et à vos besoins, voici une liste des principaux critères à prendre en compte avant de faire votre achat.

Le type d’installation

Pour installer un poêle, vous avez le choix entre un poêle central (permet une meilleure diffusion de la chaleur), mural (le plus répand) ou suspendu (plutôt choisi pour ses allures modernes et contemporaines). Ces installations ont des caractéristiques qu’il faudra prendre en considération en fonction de la place disponible dans votre maison.

La puissance

La puissance d’un poêle à chauffer doit être adaptée à la surface à chauffer et à votre mode de vie. En effet, un logement de 4 personnes ne nécessite pas la même puissance de chauffage que pour une ou deux personnes. De même, un poêle ne pourra pas toujours chauffer l’ensemble des pièces de la maison. Il est souvent utilisé dans la pièce de vie principale.

Le rendement

Plus le rendement d’un poêle est élevé, meilleur sera son fonctionnement, ce qui vous permettra donc de faire plus d’économies ! Un bon rendement permet également au poêle d’être moins polluant. En général, un rendement compris entre 50 et 80 % est très acceptable, au-delà de 80 % le rendement est considéré comme excellent.

Le choix du conduit d’évacuation des fumées

Si vous voulez installer un poêle à bois, à gaz ou à fioul, un conduit d’évacuation des fumées devra obligatoirement être installé. Si un tel conduit existe déjà, il faudra s’assurer qu’il est bien adapté au modèle de poêle choisi. Dans le cas d’un poêle électrique ou à pétrole, le conduit d’évacuation n’est pas nécessaire.

Chauffage central ou d’appoint

En général, les poêles sont utilisés comme chauffage d’appoint. Pour utiliser un poêle comme chauffage central, votre maison devra au préalable être bien isolée, afin de garantir une meilleure performance du chauffage. Dans tous les cas, vous devrez penser à l’emplacement du poêle, car cela impactera directement son efficacité.

poele a bois

Comment installer un poêle ?

Si vous voulez éviter des pannes et assurer un fonctionnement optimal de votre poêle de chauffage, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour l’installation et l’entretien d’un poêle complet et en profondeur. Vous pouvez demander plusieurs devis afin de comparer les différentes installations de poêles proposés.

Dans le cas des poêles à bois, un ramonage du conduit d’évacuation des fumées doit être effectué au moins une fois par an et idéalement deux fois par an. L’entretien vous permettra d’obtenir une qualité de chauffage optimale, notamment grâce à une meilleure combustion.

Quelles sont les économies d’énergie réalisées avec un poêle ?

Quel que soit le type de poêle à chauffer que vous choisirez, vous ferez forcément des économies d’énergies. Celles-ci seront plus ou moins importantes selon :

  • l’isolation de votre habitation,
  • la puissance de l’appareil,
  • le rendement du poêle,
  • etc.

Le coût d’achat peut parfois sembler élevé, mais les économies sont plutôt réalisées à moyen et à long terme. Vous pourrez amortir votre investissement en quelques années (entre 3 et 10 ans, selon le type de poêle), mais vous verrez vos factures diminuer ! De plus, grâce aux aides de l’État et aux crédits d’impôt octroyés, l’achat d’un poêle à chauffer peut-être la solution idéale pour réaliser des économies.

FAQ : les questions importantes

Pour répondre à certaines questions que vous pourriez vous poser, voici une Foire Aux Questions, qui vous apportera des informations utiles pour vous aider dans votre choix de poêle.

🌡️ Combien coûte un poêle ?

Le prix d’un poêle dépend avant tout du combustible et de la technologie associée :

  • Les poêles à gaz sont les modèles les moins chers, avec un prix compris entre 60 et 500 euros.
  • Les poêles électriques ont également un prix moyen (entre 100 et 400 euros).
  • Les modèles les plus coûteux du marché sont les poêles à fioul à flamme bleue (près de 3000 euros) et les poêles à l’éthanol (pouvant aller jusqu’à 2500 euros).

🌡️ Comment obtenir un crédit d’impôt lors de l’achat d’un poêle ?

Un crédit d’impôt peut être octroyé lors de l’achat d’un nouveau poêle de chauffage, ce qui peut être très encourageant si vous hésitez ! Néanmoins, il faut savoir que cet octroi est soumis à certaines conditions. Pour pouvoir en bénéficier, il faudra :

  • que l’appareil ait un rendement d’au moins 70 %,
  • que l’installation réponde aux normes de sécurité et qualité en vigueur.
  • que le poêle possède un foyer fermé et utilise une énergie renouvelable comme le bois.

🌡️ Le bois doit-il être stocké dans un lieu particulier ?

Les poêles à bois nécessitent d’être alimentés quotidiennement à l’aide de bûches, qui doivent être stockées (idéalement à proximité de l’appareil de chauffage). Il est aujourd’hui possible de disposer d’un espace de stockage spécialement adapté à votre maison ! En effet, nul besoin d’être à la campagne pour pouvoir stocker son bois. Une zone de stockage peut être intégrée. Une niche peut également être installée dans un mur adjacent au poêle. Vous pouvez mettre en place des range-bûches très design comme des rangements muraux par exemple.