Pompe à chaleur comme système de chauffage : le guide complet

Si vous cherchez une solution de chauffage à la fois économique et écologique, optez pour une pompe à chaleur ! Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif de chauffage qui permet d’obtenir de la chaleur en utilisant les calories qui sont dans l’air, dans l’eau ou dans le sol. La chaleur est ensuite diffusée via le réseau de chauffage jusqu’à un radiateur à eau chaude ou à travers un plancher chauffant. Il existe des pompes à chaleur réversibles, qui font alors office de climatiseur durant l’été, en produisant de l’air froid. Les PAC sont respectueuses de l’environnement et peuvent faire baisser considérablement vos factures d’électricité.

Vous vous demandez si vous devez acheter une pompe à chaleur et vous ne savez pas quel modèle choisir ? Pour vous aider à trouver la pompe à chaleur la mieux adaptée à vos besoins, voici un guide complet pour tout savoir sur le fonctionnement des pompes à chaleur.

Les différents modèles de pompes à chaleur

Il existe plusieurs sortes de pompes à chaleur. Vous trouverez ci-dessous un descriptif des ces modèles.

La pompe à chaleur air-eau

pompe à chaleur air-eauUne pompe à chaleur air-eau est un système aérothermique qui fonctionne en circuit fermé. Elle permet de récupérer les calories présentes dans l’air afin de les transformer en chaleur. C’est cette chaleur qui va ensuite chauffer l’eau distribuée dans l’installation de chauffage de la maison. Il est important de savoir qu’en dessous de -5 °C, le système ne peut plus fonctionner. Les pompes à chaleur air-eau ne sont pas adaptées dans les zones trop froides où l’hiver est rigoureux.

Voici comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau :

  • La pompe contient un fluide frigorigène. C’est ce fluide qui permet de capter les calories de l’air environnant, ce qui entraîne son passage à l’état gazeux.
  • Un compresseur fonctionnant grâce à un moteur électrique, permet de compresser le fluide frigorigène afin de le rendre chaud et à l’état de vapeur sous haute pression.
  • L’effet de la condensation du fluide permet alors de diffuser la chaleur vers l’eau de chauffage et le fluide frigorigène repasse ainsi à l’état liquide.
  • Ensuite, un détendeur fait baisser la pression et la température et le fluide liquide sera évaporé.

Les pompes à chaleur air-eau sont performantes et sont très intéressantes d’un point de vue énergétique. Toutefois elles sont essentiellement utilisées comme chauffage d’appoint.

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air utiliser les calories de l’air ambiant et cette énergie est restituée ensuite sous forme d’air chaud. Ce système aérothermique vous aidera à faire des économies sur vos factures d’énergie.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air est également très simple : les calories de l’air sont captées grâce à une unité extérieure, ce qui aura pour effet de faire augmenter la température et la pression du fluide frigorigène afin de créer de l’air chaud. La chaleur est ensuite propagée dans la maison via des émetteurs de chaleur équipés d’un système de ventilation.

Avec ce type de PAC, la production d’eau chaude sanitaire n’est toutefois pas possible. De plus, le bon fonctionnement des pompes à chaleur air-air est fortement corrélé aux conditions climatiques. Si la température extérieure atteint les -10 °C ou moins, l’appareil arrête de fonctionner. De façon générale, plus il fait froid et moins le rendement de la PAC air-air sera important. La pompe à chaleur air-air représente un investissement assez important, mais les économies d’énergie réalisées par la suite peuvent valoir le coup.

La pompe à chaleur sol-eau

La pompe à chaleur sol-eau est une pompe géothermique : la chaleur de la terre est récupérée à l’aide de tuyaux et de capteurs enterrés. Le captage peut être vertical ou horizontal. Si vous disposez d’un jardin et que le terrain le permet, vous pourrez économiser un maximum d’énergie grâce à ce type de PAC.

pompe à chaleur sol-eau

La PAC sol-eau permet de diffuser la chaleur vers le réseau de chauffage de l’habitation, soit vers un plancher chauffant, ou vers des radiateurs. Le rendement de ce type de PAC est nettement supérieur aux autres modèles et les conditions climatiques n’ont pas de réel impact sur leur fonctionnement. Une telle installation peut vous aider à réaliser jusqu’à 80 % d’énergie tout en vous offrant une chaleur douce et homogène. Toutefois, bien que les PAC sol-eau offrent d’excellentes performances, le prix d’achat reste très élevé.

La pompe à chaleur eau-eau

Les pompes à chaleur eau-eau sont appelées pompes hydrothermiques. L’énergie de l’eau contenue dans la nappe phréatique, un cours d’eau ou tout autre point d’eau est puisé afin d’être transformé en chaleur. La PAC eau-eau est un système de chauffage écologique et économique. Elle utilise une pompe de relevage afin de ramener l’eau vers un compresseur. Le fluide frigorigène de l’appareil permet ensuite de capter l’eau chauffée afin de diffuser la chaleur vers le système de chauffage ou vers le réseau d’eau sanitaire.

La PAC eau-eau est le dispositif le plus performant parmi les pompes à chaleur, car la température de l’eau captée est assez stable, quelles que soient les conditions extérieures. De plus, même si une PAC eau-eau nécessite de l’électricité pour fonctionner, elle est peu énergivore. Vous pourrez donc espérer faire d’importantes économies d’énergie grâce à une PAC eau-eau, à condition d’habiter dans une zone où le forage de l’eau est possible.

Les principaux avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur

Vous vous demandez pourquoi acheter une pompe à chaleur ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’un tel système de chauffage ? Voici une liste des principaux points forts et points faibles d’une PAC qui vous donnera un aperçu général.

Les points forts

Les pompes à chaleur présentent plusieurs avantages que je vous cite ci-dessous :

  • Amortissement rapide
  • Rendement et performance importantes
  • Importantes économies d’énergie
  • Éligibles au crédit d’impôt (sauf air-air)
  • Faibles émissions de CO2
  • Source d’énergie inépuisable

Les points faibles

Et voici les quelques points négatifs que présentent les pompes à chaleur :

  • Dépendance aux conditions climatiques
  • Coût d’achat élevé

Les critères pour choisir la meilleure pompe à chaleur

Que ce soit dans le cadre de travaux de rénovation ou pour une nouvelle installation dans une maison neuve, le choix d’un système de chauffage ne doit pas se faire à la légère ! Vous devrez prendre en considération quelques critères afin de faire votre achat. Nous avons listé pour vous les principaux critères déterminants à prendre en compte si vous voulez trouver la meilleure pompe à chaleur adaptée à vos besoins.

Le coefficient de performance

Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur (COP) permet de mesurer le rapport entre la chaleur créée et la quantité d’électricité nécessaire pour produire cette chaleur et donc le rendement de la PAC. Un COP de 3 est considéré comme très correct et le maximum qui existe sur le marché est un COP de 7.

Toutefois, le rendement dépend surtout du type de pompe à chaleur et des conditions climatiques. Par période de grand froid par exemple, il peut être intéressant de se munir d’un chauffage d’appoint, afin d’éviter d’éventuels surcoûts en électricité.

Les fonctionnalités

Certaines PAC sont réversibles et permettent d’avoir de l’air frais durant la période estivale. D’autres peuvent également servir de chauffage de piscine ou encore vous alimenter en eau chaude sanitaire.

Dans le cas des modèles air-eau par exemple, les PAC peuvent être branchés sur votre système de chauffage existant. Vous devrez donc opter pour une PAC en fonction de ce que vous souhaitez installer, dans une ancienne maison ou une construction neuve.

Le nombre de pièces à chauffer

Un appartement n’a pas les mêmes besoins en chauffage qu’une grande maison de campagne ! Également, si le volume de vos pièces est important, où si vous êtes une famille nombreuse, la puissance de chauffage devra être adaptée aux caractéristiques de votre logement.

De plus la déperdition thermique impacte la puissance d’une pompe à chaleur. Il est important de bien isoler votre habitation afin que de rendre votre système de chauffage encore plus efficace et économique.

Le type d’appareils de chauffage

Une PAC permet de faire diffuser la chaleur à travers différents types d’appareils de chauffage. Le choix de votre PAC devra donc se faire en fonction des systèmes de chauffages déjà installés ou que vous souhaitez mettre en place.

Par exemple, pour un plancher chauffant, une PAC air/eau est ce qui conviendra alors que pour les systèmes de ventilation, il faudra opter pour une PAC air/air. Les PAC air/eau sont les plus répandues et permettent de chauffeurs les radiateurs.

radiateur chaudière
En adaptant votre PAC, cela permettra de ne pas vous engager dans de gros travaux.

Le niveau sonore

Il faut savoir qu’une PAC peut avoir un niveau sonore important, notamment à cause du compresseur. Pour ne pas être dérangé par le bruit émis par la machine, il est préférable de choisir une PAC dont le niveau sonore ne dépasse pas 33 dB. Quel que soit l’emplacement où vous souhaitez installer une PAC, assurez-vous qu’il ne soit pas trop bruyant.

Quel budget prévoir pour une pompe à chaleur ?

Le prix d’achat d’une pompe à chaleur peut paraître élevé, mais les économies faites par la suite permettent d’amortir l’investissement. Le prix d’une PAC dépend du modèle (aérothermique, hydrothermique ou géothermique) et de la surface à chauffer, le modèle air-air étant le moins cher.

Le prix d’une PAC est donc très variable (entre 5000 et 15 000 euros) et dépend de sa puissance et des émetteurs de chaleurs utilisés. Pour qu’une PAC soit rentable, il est important de choisir un système qui réponde aux normes de qualité et dont le rendement est suffisant. Sur le moyen à long terme, une PAC impactera vos factures d’énergie, d’autant plus qu’elles n’utilisent pas de combustible ou de source d’énergie coûteuse.

L’installation doit être faite par un professionnel et peut aussi engendrer des coûts supplémentaires, surtout si vous devez changer vos émetteurs de chaleur. La pose d’une pompe à chaleur peut varier entre 1500 et 6500 euros. Toutefois, sachez qu’il est possible de bénéficier d’aides de l’État pour faire installer votre PAC. D’une façon générale, vous pourrez obtenir jusqu’à 60 % d’économies sur vos factures de chauffage grâce aux PAC. Vous pourrez effectuer différents devis directement sur le site pour faire appel à un professionnel et effectuer l’installation d’une pompe à chaleur.

FAQ : les questions que l’on se pose

Si vous vous posez encore des questions sur les PAC, voici une Foire Aux Questions, qui vous apportera des informations utiles et pratiques pour faire votre choix.

🌡️ Qui peut installer une pompe à chaleur ?

Une PAC doit obligatoirement être installée par un professionnel certifié. Assure-vous qu’il possède une certification QualiPAC pour éviter de mauvaises surprises après l’installation !

🌡️ Dois-je m’équiper d’un chauffage d’appoint en plus d’une PAC ?

Tout dépend du type de PAC et de la région où vous résidez. En effet, dans les régions les plus froides, un chauffage d’appoint peut être nécessaire, car le rendement de la pompe peut être fortement diminué.

🌡️ Comment faire pour bénéficier d’un crédit d’impôt pour l'installer de ma pompe à chaleur ?

Pour profiter des aides de l’État, il est tout d’abord impératif de faire installer votre PAC par un professionnel. Les aides de l’État, sous forme de crédit d’impôt, permettent de pallier au coût d’achat élevé des PAC. Sans aucune condition de ressources, si vous payez des impôts, vous pourrez bénéficier de 30 % de crédit d’impôt à l’achat de votre PAC. Toutefois, il est important de savoir que les PAC air/air ne peuvent pas faire l’objet d’un crédit d’impôt.

🌡️ Pourquoi une PAC est-elle écologique ?

Une PAC utilise des ressources propres et renouvelables qui n’engendrent aucun coût supplémentaire. Avec une PAC, vous n’aurez donc pas à utiliser des énergies fossiles et ainsi limiter leurs rejets de CO2 à effet de serre.

🌡️ Comment entretenir une PAC ?

La maintenance et l’entretien des PAC sont assurés par l’installateur, via un contrat d’entretien. À fréquence annuelle, il vérifier les performances de votre installation.

🌡️ Les pompes à chaleur ont-elles une durée de vie limitée ?

De façon générale, une pompe à chaleur bien installée et bien entretenue peut avoir une durée de vie de 15 ans. Cela est largement suffisant pour voir un retour sur investissement.

🌡️ Où acheter une pompe à chaleur ?

Il est possible d’acheter une pompe à chaleur dans les grandes surfaces, les enseignes de bricolage ou encore en ligne sur les sites marchands. Toutefois, nous vous recommandons de faire votre achat auprès d’un professionnel, qui saura vous faire une offre mieux adaptée et personnalisée.