On hésite souvent à se lancer soi-même dans des travaux de plomberie. C’est vrai qu’il est souvent préférable de faire appel à un professionnel pour des gestes techniques et spécifiques. Une erreur peut vite inonder toute la maison ! Pourtant changer son cumulus est vraiment à la porté de tous, le plus fastidieux étant de gérer le poids lors de la pose et dépose, mais sans doute un ami peut-il vous aider ? Ensuite, ce n’est qu’une histoire de raccord, à visser aussi simplement ou presque qu’une bouteille de soda ! Alors vous êtes prêt ? Lancez-vous et faites par la même occasion, l’économie d’une intervention de plombier ! Nous vous expliquons toutes les démarches nécessaires, au changement de votre chauffe-eau électrique.

Pourquoi changer son ballon d’eau chaude ?

Votre chauffe-eau commence à montrer des signes de faiblesse ?

  • Vous êtes obligé de le mettre en marche forcée, pour avoir de l’eau chaude à toute heure de la journée : le chauffe-eau peine donc à chauffer correctement la nuit et maintenir la température le jour.
  • La pression d’eau chaude est devenue basse.
  • Vous n’avez plus d’eau chaude du tout.
  • Votre appareil fuit ou présente un autre problème apparent.

Soyons clair, si votre cumulus à plus de 10 ans, il est inutile de chercher à réparer. Un chauffe-eau thermodynamique ne coûte pas très cher, le montant des pièces pourraient vite atteindre plus de la moitié du prix de l’appareil neuf.

Le calcaire est l’ennemi du cumulus et il dégrade petit à petit la cuve et les éléments internes. Cela réduit son efficacité de chauffage, et le rend extrêmement énergivore. La meilleure solution reste donc un changement intégral, surtout que les nouveaux modèles sont généralement plus efficaces et consomment moins.

Essayer de réparer, implique les même démarches que le changement à neuf, en ajoutant en plus le temps de nettoyage et changement des pièces internes endommagées. Pour le coup, vous touchez à la technique de l’appareil et c’est beaucoup plus compliqué sans s’y connaître… Réfléchissez donc à deux fois ! Evidemment, si votre appareil est encore sous garantie, ne touchez à rien et contactez le Service Après Vente du lieu d’achat.

Vidanger un cumulus

Pour commencer, il va falloir vider toute l’eau présente dans votre ballon d’eau chaude. En fonction de sa capacité, cette étape va être plus ou moins longue. Nous vous conseillons donc d’anticiper pour gâcher le moins d’eau possible.

Coupez l’alimentation électrique du chauffe-eau puis l’arrivée d’eau. Vous devriez probablement avoir des vannes d’arrêts sur les tuyaux d’eau, en amont de votre installation. Si ce n’est pas le cas, vous n’aurez d’autre choix que de couper l’alimentation générale de votre domicile. C’est aussi la solution la plus sûre, l’eau n’arrive plus, vous êtes sûr que ca ne coulera nulle part, hormis bien sur, l’eau restant dans les canalisations internes.

Une fois, ceci fait vous pouvez tirer autant d’eau chaude que possible, pour la vaisselle, le bain, ou en stockant pour un usage ultérieur. Si vraiment vous ne voulez pas prendre le temps de préserver l’eau, ouvrez la purge de votre cumulus, située au niveau du groupe de sécurité (sous le chauffe-eau). L’eau s’écoule alors lentement par le tuyau d’évacuation.

Afin de permettre un bon écoulement, ouvrez les robinets d’eau chaude et desserrez légèrement les écrous sur l’arrivée d’eau froide et la sortie d’eau chaude. Cette étape va permettre d’évacuer la pression et de faire un appel d’air permettant le vidage complet du cumulus.

Attention, prévoyez des serpillières pour absorber l’écoulement au desserrage. Faites attention, l’eau risque d’être très chaude, ne vous brûlez pas ! Une fois ceci fait, votre installation devrait être vide en moins de deux heures.

Démonter le chauffe-eau

Une fois le ballon complètement vide, vous pourrez commencer la dépose de ce dernier.

En toute logique l’alimentation électrique est déjà coupée depuis l’étape précédente, mieux vaut cependant vérifier, surtout si votre cumulus est directement relié au panneau électrique (sans prise) par le biais d’un fusible. Enlevez-le complètement, pour évacuer tout risque d’électrocution. Sur ce type d’installation, vous devrez ensuite dévisser le cache plastique et débrancher les 3 fils électriques reliés au thermostat de l’appareil.

Petite astuce pour être sur de bien tout remonter à neuf, prenez quelques photos de votre installation avant de démonter chaque élément. Vous pourrez ainsi vous y référer pour le remontage.

Munissez-vous de clés plates et multiprises afin de dévisser les écrous sur les conduites d’eau. Otez de la même façon le groupe de sécurité, le siphon et les éventuels accessoires annexes (vase d’expansion, raccords, réducteur de pression…). Votre chauffe-eau est maintenant entièrement libre, vous n’avez plus qu’à le soulever légèrement pour le sortir de son axe. Évacuez-le directement pour laisser l’espace suffisant au remontage du nouvel appareil.

Installer le nouveau ballon d’eau chaude

Préparez la pose de votre appareil en gardant à votre disposition la nouvelle cuve, ses accessoires, mais aussi des joints, de la filasse ou pâte d’étanchéité, en fonction des raccords. Dans un premier temps, installez le cumulus sur son trépied ou à l’aide des fixations murales. Gardez un espace suffisant à votre intervention, pour l’ajustement de tous les raccords sous l’appareil.

Remontez une à une toutes les pièces neuves du réseau hydraulique, en lieu et place des anciennes, en étanchéifiant chaque raccord. Ajoutez le groupe de sécurité puis reliez le siphon au réseau d’évacuation. Raccordez l’arrivée d’eau froide (bleu) et la sortie d’eau chaude (rouge) puis sécher minutieusement toute l’installation et ses abords. Une fois ceci fait, vous pouvez mettre en place les fils électriques sur la structure de l’appareil. Si nécessaire, réglez la température de consigne à l’aide de la molette. Le thermostat du ballon d’eau chaude est en général réglé sur le maximum en sortie d’usine.

Contrôlez la conformité de votre installation en vous référant à la documentation de votre appareil neuf. Si tout semble bon, serrez définitivement avant la remise en eau.

Mise en service d’un cumulus après installation

Avant de ré-alimenter votre ballon d’eau chaude en eau et en électricité, nettoyez et séchez parfaitement la zone de chantier.

Commencez par rétablir l’arrivée en eau, le cumulus devrait commencer à se remplir. Vérifiez régulièrement l’ensemble des raccords pendant un quart d’heure voire une demi-heure. Cette étape vous permettra de déceler la moindre fuite et d’apporter les réglages nécessaires. Une solution pratique consiste à placer des feuilles de couleur sous chaque raccord susceptible de fuir. La moindre goutte laissera immédiatement une tache foncée sur la feuille, vous saurez alors qu’un ajustement s’impose. N’hésitez pas à patienter un peu, parfois avec des joints neufs, il faut attendre un peu que ceux-ci prennent leur épaisseur définitive pour assurer la parfaite étanchéité de l’installation.

Une fois que tout est bien réglé et sec, alimentez électriquement votre cumulus pour que celui-ci commence à chauffer. Comptez environ 5 h pour un chauffage complet de la cuve. Contrôlez régulièrement la chaleur et surveillez toujours les fuites, susceptibles de variation avec la mise en température. À l’issue de la période de chauffe, procédez si nécessaire à l’ajustement de la température de consigne.

Il vous reste plus qu’à profiter d’un bon bain chaud… Détente bien méritée et satisfaction garantie, d’avoir réussi à changer tout seul le chauffe-eau !

Laisser un commentaire