Économies d'énergie / Le changement d’heure permet-il vraiment de faire des économies d’énergie ?

Le changement d’heure permet-il vraiment de faire des économies d’énergie ?

Comme vous le savez, la France est passée à l’heure d’hiver ce dimanche 29 octobre 2023. À 3 heures du matin, nous avons reculé nos horloges de 60 minutes afin de nous adapter au nouveau fuseau horaire.

Cette mesure a été introduite en 1976 suite au choc pétrolier de 1973-1974 et à la hausse du prix du pétrole, dans le but d’économiser de l’énergie en réduisant les temps d’éclairage artificiel le soir.

Des économies d’énergie moins importantes avec le temps

Mais cette mesure est-elle toujours rentable sur le plan énergétique ? Les études menées ces dernières années montrent que les économies réalisées grâce au changement d’heure sont de moins en moins conséquentes.

A lire aussi :   Quelles sont les étapes pour installer votre pergola ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce constat :

  • L’évolution des modes de consommation d’énergie, notamment avec l’essor des appareils électriques et électroniques peu gourmands en énergie;
  • La diversification des sources d’énergie utilisées, rendant la dépendance au pétrole moins préoccupante qu’elle ne l’était auparavant ;
  • Le développement des éclairages publics à LED, moins énergivores que leurs prédécesseurs;
  • La réduction globale des périodes d’éclairage artificiel grâce à la généralisation de l’installation de détecteurs de présence dans les lieux publics et les bâtiments professionnels.

Les inconvénients du changement d’heure

Bien qu’elle puisse encore générer quelques économies d’énergie, la mesure du changement d’heure n’est pas sans conséquences sur notre vie quotidienne et notre santé.

Parmi les impacts négatifs liés à cette pratique, on peut notamment citer :

  • Des perturbations du sommeil et de l’horloge biologique, surtout chez les enfants et les personnes âgées
  • Une augmentation des accidents de la route lors des jours suivant le passage à l’heure d’hiver, en raison de la nuit tombant plus tôt
  • L’inefficacité du report de l’heure sur les économies d’énergie dans certains secteurs de l’industrie.
A lire aussi :   JO 2024 : une menace pour les coraux à Tahiti

Un débat européen

En 2018, la Commission Européenne a proposé de mettre fin au changement d’heure, estimant que les bénéfices en termes d’économie d’énergie étaient désormais trop limités pour justifier une mesure perturbatrice pour la population.

Cependant, cette proposition a été repoussée et aucune décision définitive n’a encore été prise quant à l’avenir du changement d’heure au sein de l’Union.

Quelques alternatives potentielles

Si le changement d’heure venait à disparaître, plusieurs alternatives pourraient être envisagées afin de continuer à économiser de l’énergie :

  • Maintenir en permanence l’heure d’hiver ou l’heure d’été, selon les préférences des pays membres;
  • Adopter une heure intermédiaire entre les deux;
  • Inciter davantage les entreprises et les particuliers à réaliser des économies d’énergie par d’autres biais (investissement dans les énergies renouvelables, rénovation thermique des bâtiments, etc.).
A lire aussi :   Gaz naturel contre électricité : le duel des économies, qui l'emporte vraiment ?

En somme, si le changement d’heure a pu permettre de réaliser des économies d’énergie par le passé, ces bénéfices tendent aujourd’hui à s’amenuiser.

Face au débat qui persiste et aux inconvénients engendrés par cette mesure, il est légitime de s’interroger sur sa pertinence et ses alternatives potentielles.

Les décideurs politiques devront donc prendre en compte l’ensemble de ces éléments pour trancher quant à l’avenir du changement d’heure en Europe.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Mélissa Vignal
Bonjour ! Je m'appelle Mélissa, j'ai 29 ans et je suis Rédactrice web passionnée par les questions environnementales et écologiques. Adepte du zéro déchet, j'aime partager mes astuces pour un mode de vie plus respectueux de la planète.