Ces deux entreprises distinctes travaillent en étroite collaboration. ENEDIS, filiale d’EDF à 100 %, assure la gestion du réseau d’électricité de 95 % du pays. EDF n’est autre que le premier producteur d’électricité en France. Bien qu’on les confonde souvent, ces deux sociétés pratiquent des activités bien différentes.

L’ouverture du marché de l’énergie a contraint EDF à limiter ses activités

Alors qu’EDF produisait, distribuait et fournissait l’électricité dans toute la France, une libéralisation du marché de l’énergie, conduite par une directive européenne en 1996, s’imposa. Ce changement fut progressif puisqu’il s’opéra d’abord auprès des professionnels et ne devint concret qu’en 2007 pour les particuliers.

Depuis ces dates, les consommateurs sont libres de choisir leur fournisseur d’électricité. Quant aux producteurs, ils bénéficient d’une liberté d’établissement. Par ailleurs, une autre directive européenne impose, depuis 2009, la séparation des activités de production, de distribution, de transport et de fourniture d’électricité. En sachant que deux activités ne sont pas soumises à la concurrence : la distribution et le transport.

Voilà donc les raisons qui expliquent le scission des activités d’EDF. Aujourd’hui, cette entreprise se concentre uniquement sur ses activités de producteur et de fournisseur d’électricité. Tandis que RTE est apparue pour gérer une activité de transport, ENEDIS est née pour distribuer l’énergie produite par EDF.

ENEDIS, une filiale d’EDF qui gère le réseau de distribution

EDF et ENEDIS sont donc deux entités différentes qui s’inscrivent dans deux secteurs d’activité distincts. Tandis que la première produit et vend de l’électricité, la seconde prend en charge la gestion du réseau de distribution. Auprès des particuliers et des professionnels, ENEDIS gère donc toutes les interventions techniques qui s’imposent.

Pour de simples raisons de compétence, EDF détient encore ENEDIS à ce jour. En effet, confier les interventions techniques à du personnel qualifié et expérimenté plutôt que d’ériger une nouvelle société avec de nouveaux techniciens paraissait plus pertinent.

Pourquoi ENEDIS reste le seul distributeur ?

Ne pas ouvrir la distribution à la concurrence a permis de garantir un fonctionnement optimal du marché de l’électricité. Grâce à un réseau de distribution unique et des compteurs standardisés, les consommateurs peuvent, non seulement, changer facilement de fournisseur mais également avoir accès à une électricité de qualité similaire. En outre, comme tous les fournisseurs sont reliés au réseau de distribution ENEDIS, aucune intervention à domicile ne s’impose lorsqu’un consommateur change de fournisseur.

Quand ERDF devient ENEDIS

C’est en 2016 que ERDF a changé de nom, suite à une décision de la Commission de Régulation de l’Énergie qui visait à différencier distinctement ERDR et EDF. En effet, ces deux entreprises différentes étaient souvent confondues, même si elles s’inscrivaient dans deux secteurs d’activité différents.

Le terme ENEDIS n’est qu’une contraction des mots “énergie” et “distribution”. Ainsi nommée, cette entité a pu concentrer ses efforts sur de nouveaux challenges axés sur l’intégration et le développement des énergies renouvelables. Affublée d’un nouveau logo, cette nouvelle entreprise ne pouvait plus être confondue !

Les missions d’ENEDIS

Quel que soit leur fournisseur, les consommateurs d’électricité bénéficient d’un large éventail de services offert par ENEDIS. Elle assure un accès à l’électricité tout en garantissant une égalité de traitement entre les clients d’EDF et de ses concurrents. Elle gère le raccordement des nouveaux logements et prend en charge toutes les interventions techniques sur compteur. En cas de panne, c’est également elle qui intervient pour rétablir l’électricité le plus rapidement possible. Pour finir, ENEDIS installe les fameux et très controversés compteurs Linky.

Les missions d’EDF

EDF n’est autre que le fournisseur historique d’électricité en France. Aujourd’hui, elle s’impose comme le premier producteur et fournisseur français avec près de 30 millions de clients sur le territoire et pas loin de 40 millions dans le monte entier. Sa production d’électricité est issue de plusieurs sources énergétiques dont la principale s’avère être, sans surprise, le nucléaire.

Laisser un commentaire