La filière de l’énergie solaire est à présent sous la menace d’une nouvelle loi du gouvernement qui reviendrait sur son accord de prix fixé depuis 20 ans avec les professionnels du photovoltaïque. Pour sa défense, le gouvernement invoque la question d’intérêt général, une décision qui plaît peu aux grandes sociétés du domaine. Tendons-nous alors vers une basse des prix dans ce secteur ? On fait le point ici.

Pourquoi l’État baisse le prix de l’énergie solaire ?

Entre 2006 et 2010, le gouvernement a apporté son soutien au secteur des énergies renouvelables en concluant plusieurs accords avec ceux-ci, notamment celui de la libre fixation du prix par les professionnels du photovoltaïque. Face au contexte économique actuel assez tendu, le gouvernement ne peut plus se permettre les 2 milliards de dépenses annuelles que lui coûte la fourniture d’énergie photovoltaïque et décide alors de revenir sur les termes de son accord. Cet accord était prévu pour 20 ans, mais le vice-président d’une grande société d’énergie verte au Canada trouve scandaleux de remettre en cause ce qui a été dit il y a 10 ans.

Dans les explications pour l’adoption de ces nouvelles mesures, le gouvernement affirme qu’il permettrait de faire entre 300 et 400 millions d’euros d’économie par an pour. Si cette décision profite au gouvernement, c’est moins le cas pour ces grandes sociétés de fourniture d’énergie solaire qui devraient faire face à une période difficile dans leurs activités. Toutefois, le gouvernement rassure la filière avec sa promesse d’investir 2,9 milliards d’euros dans le solaire en 2021.

Quels sont les nouveaux tarifs de l’électricité photovoltaïque ?

Les nouveaux tarifs prévus par le gouvernement pour l’installation photovoltaïque concernent uniquement le dernier trimestre 2020, du 1er octobre au 31 décembre 2020. Voici ce qu’il en est des nouveaux tarifs en fonction du type d’installation.

Les installations de type intégration simplifié au bâti

Pour une puissance de 0 à 3 kWh le prix est de 17,97 € tandis qu’il est de 15,27 € pour une puissance de 3 à 9 kWh.

Les installations de type non intégré au bâti

Pour une puissance de 9 à 36 kWh le prix est de 11,35 €. Pour une puissance de 36 à 100 kWh le prix est de 9,87 €

Avantages des nouvelles mesures dans le domaine de l’énergie solaire pour les particuliers

Comme le gouvernement l’a évoqué, cette nouvelle mesure permettra d’atténuer la difficulté économique actuelle du pays. Les particuliers pourront alors réaliser des économies sur leur consommation énergétique en installant des panneaux solaires à moindre coût. L’accord sur le prix des installations s’il est toutefois conclu, aura un impact significatif sur l’économie nationale. Il devrait permettre à l’État d’économiser plusieurs centaines de millions d’euros. Il faut également noter qu’il s’agit là d’une énergie renouvelable et donc inépuisable.

Le soleil ne risque pas de disparaître avant plusieurs milliards d’années. Alors, l’acquisition de cette source d’énergie doit être vue comme un investissement à long terme qui vous permettra d’économiser des centaines de milles. Cette période de réduction des prix est parfaite pour se le faire installer à un prix assez abordable.

Laisser un commentaire