L’été arrive à grands pas, et la hausse des températures nous ferait presque oublier la nécessité de se chauffer à l’hiver prochain. Pourtant, un bon système de chauffage s’anticipe pour pouvoir être à la fois efficace, économique, et respectueux de l’environnement. Nous vous proposons aujourd’hui d’en savoir plus sur l’un d’entre eux, à savoir le chauffage au fioul.
En quoi consiste-t-il ? Comment s’approvisionner en fioul ? Quelles performances énergétiques propose-t-il ? Découvrons-le ensemble.

Fonctionnement du chauffage au fioul

Afin de maîtriser au mieux sa consommation de fioul, il est important de comprendre comment fonctionne son système de chauffage en la matière. Pour en savoir plus sur le fioul en lui-même, cliquez ici pour connaître de nombreuses informations sur ce combustible. Un chauffage dit ‘traditionnel’ au fioul va utiliser une chaudière, ainsi qu’une cuve à fioul et les radiateurs ou circuits qui seront reliés à la chaudière centrale.
La pompe à fioul amène le combustible vers le brûleur. Ce dernier est équipé d’un gicleur dont le rôle est de faciliter la combustion du fioul en le pulvérisant (d’où le terme ‘gicleur’). Ce phénomène va permettre la production de chaleur qui sera alors transmise dans les circuits de chauffage, y compris les radiateurs qui fonctionnent donc par eau.

La chaudière à condensation, un mode de chauffage plus spécifique

Une chaudière classique à fioul va évacuer les fumées liées à la combustion telles quelles, comme le ferait une cheminée par exemple. Ces fumées sont encore chaudes quand elles sont évacuées. En revanche, une chaudière fioul à condensation va récupérer cette chaleur en condensant les vapeurs d’eau qui se trouvent dans les fumées provoquées par la combustion. Cette énergie est alors récupérée pour pouvoir chauffer l’eau du circuit de chauffage.
Ce mode de chauffage prouve bien que fioul et écologie ne sont pas incompatibles, contrairement aux idées reçues. De plus, une chaudière fioul performante et entretenue régulièrement permet de chauffer efficacement sa maison en limitant son impact environnemental, ce que nous allons voir ci-dessous.

Efficacité et impact environnemental du chauffage au fioul

Lorsque l’on parle de chauffage au fioul, on pense naturellement à des systèmes assez vétustes, puisque le fioul a longtemps été l’un des modes de chauffage les plus utilisés dans l’Hexagone. D’ailleurs, encore maintenant, de nombreux logements anciens continuent d’utiliser ce combustible pour se chauffer l’hiver. En effet, il a pour avantage d’être très efficace et de permettre de se chauffer efficacement. On estime qu’encore 15% des ménages français se chauffent au fioul. Cependant, il est souvent décrié d’un point de vue écologique, car il est vrai que les vieux modèles de chaudière sont source de rejets importants d’éléments polluants.

Heureusement, il existe depuis maintenant plusieurs années des dispositifs fioul bien plus respectueux de l’environnement. C’est notamment le cas de la chaudière à condensation dont nous avons parlé ci-dessus, mais ça n’est pas le seul équipement en la matière.

La chaudière à fioul à basse température

Ce type de chaudière nouvelle génération assure un excellent confort thermique tout en étant bien moins énergivore qu’une chaudière classique à fioul. Respectueuse de la réglementation thermique 2012, la chaudière fioul à basse température permet de réaliser par exemple jusqu’à 20% d’économies d’énergie.
Permettant aussi bien de faire fonctionner vos chauffages que de produire de l’eau chaude sanitaire, la chaudière fioul à basse température fonctionne différemment d’un modèle habituel. Au lieu de faire chauffer l’eau à 90°C avant de la réinjecter dans le circuit de chauffage, elle va la diffuser à 50° au maximum (d’où son appellation de basse température). Malgré cette température plus faible (presque de moitié), ce dispositif va permettre de se chauffer efficacement. En limitant la température envoyée dans les circuits, ce type de chaudière à fioul est bien moins énergivore tout en offrant un excellent rendement estimé entre 93 et 95% ! Elle va générer bien moins de CO2 et utiliser bien moins de combustible qu’un modèle classique de chaudière à fioul.

Par ailleurs, ce type de chaudière a pour autre avantage d’être compatible avec un plancher chauffant par exemple.

Des aides financières pour votre système de chauffage au fioul

Vous souhaitez rester au fioul pour vous chauffer tout en limitant votre empreinte carbone ? C’est donc possible en optant pour une chaudière à condensation ou à basse température. De plus, l’installation de ces dispositifs peut donner lieu à différentes aides de l’État en faveur de la transition écologique. Vous n’aurez donc pas à refaire tout votre système de chauffage si votre logement est adapté au fioul, mais pourrez bénéficier d’équipements de pointe plus respectueux de l’environnement sans entraver votre confort thermique durant les mois hivernaux.

 

Laisser un commentaire