Chauffage et économies d’énergie

Le chauffage est un besoin essentiel qui permet de vivre confortablement durant la saison froide, mais aussi de protéger les bâtiments contre les effets néfastes de l’humidité ou du gel. Lorsqu’il s’agit de choisir un mode de chauffage pour une habitation ou une entreprise, le choix est vaste. Du radiateur électrique au radiateur en fonte en passant par le chauffage au sol, vous trouverez forcément une solution adaptée à vos besoins ! Vous trouverez ici des informations utiles et pratiques qui vous aideront à trouver les systèmes de chauffage les plus performants et les plus économiques.

poele a bois

Quel chauffage choisir ?

Vous en avez assez de payer des factures énergétiques trop élevées en hiver ? Il est important de bien adapter sa solution de chauffage et d’opter pour un dispositif efficace qui vous permette également de mieux maîtriser votre budget. Tout d’abord, il convient de distinguer les différents types de chauffages qui s’offrent à vous. En effet, l’offre est de plus en plus variée. Sur Prioriterre, vous trouverez des guides détaillés pour la majorité des solutions de chauffage qui existent actuellement afin de vous aider à faire votre choix en prenant en compte à la fois la performance énergétique, la production de chaleur et le budget total (achat, installation, entretien).

Voici quelques exemples de solutions pour vous chauffer :

  • Le poêle à bois : Cette méthode de chauffage la plus ancienne. Ce mode de chauffage peut apporter un réel cachet, mais n’est pas adapté aux logements urbains, notamment à cause de la fumée dégagée lors de la combustion du bois.
  • Le radiateur électrique : parmi les radiateurs électriques, on peut distinguer les radiateurs à inertie et les radiateurs rayonnants, qui sont des solutions plus économiques. Le radiateur électrique est particulièrement apprécié pour son efficacité et son côté esthétique.
  • Le chauffage au gaz : ce type de chauffage est également très efficace (à condition d’être relié à un réseau de gaz) et les modèles à condensation permettent un meilleur rendement énergétique que les modèles classiques.
  • Le chauffage au fioul : ce type de chauffage, également appelé chaudière, possède une chambre de combustion dans laquelle brûle le fioul, ce qui permet de créer des fumées chaudes qui circulent ensuite dans un échangeur afin de chauffer l’eau qui alimente les radiateurs. D’une façon générale, les chaudières au fioul sont très intéressantes d’un point de vue économique, mais les chaudières à condensation offrent un meilleur rendement que les chaudières classiques. L’inconvénient principal de ce type de chauffage réside dans l’émission de CO2, qui a un impact environnemental non négligeable.
  • Le chauffage au sol : Grâce à un réseau électrique chauffant installé en dessous du plancher, le chauffage au sol est très avantageux et permet d’obtenir un très bon rendement avec un chauffage équilibré dans toute la pièce.

Avant de choisir un type de chauffage, le plus important est de déterminer les besoins comme :

  • la taille du logement,
  • la durée d’utilisation du chauffage (selon la zone géographique, la température fraîche peut durer plus ou moins longtemps),
  • la zone de résidence,
  • etc.

De plus, il est possible d’opter pour un chauffage d’appoint ou un chauffage central pour l’ensemble de l’habitation.

Quels émetteurs de chaleur installer ?

radiateurUn émetteur de chauffage, comme son nom l’indique, est un appareil qui diffuse la chaleur directement vers l’air environnant. Les radiateurs, les planchers chauffants, les panneaux rayonnants ou encore les convecteurs sont des exemples d’émetteur de chaleur. Pour mieux comprendre comment fonctionnent les émetteurs de chaleur, voici un descriptif qui vous aidera à y voir plus clair :

  • Les radiateurs : Les radiateurs sont les appareils de chauffage les plus couramment utilisés. Ce sont des émetteurs de chaleur qui sont électriques ou qui fonctionnent grâce à de l’eau chaude. Parmi les radiateurs électriques, on peut retrouver les modèles à inertie, à infrarouge, soufflants. Les radiateurs à inertie sont particulièrement intéressants, car même une fois éteints (après utilisation) la sensation de chaleur persiste.
  • Les panneaux rayonnants : Ce type de chauffage diffuse la chaleur en ligne droite. Ils sont moins performants que les radiateurs à inertie, mais offrent tout de même une agréable sensation de chaleur naturelle.
  • Les convecteurs : Les convecteurs permettent de chauffer l’air froid de la pièce grâce à une résistance. L’air froid pénètre dans l’appareil via une grille et en ressort réchauffé. L’air chaud va ainsi monter naturellement et réchauffer rapidement l’air ambiant. Bien que les convecteurs sont proposés à des prix modérés, ils peuvent représenter quelques avantages, notamment la circulation de la poussière entraînée par la diffusion de l’air.

Comment réguler le chauffage pour encore plus d’économies ?

Les appareils de chauffage peuvent être très performants et vous apporter un confort inégalable, mais cela peut avoir un coût plus ou moins conséquent si vous n’y faites pas attention ! C’est pourquoi, même si vous optez pour un équipement peu consommateur d’énergie, il est important de bien réguler le chauffage pour réaliser encore plus d’économies.

Il existe plusieurs méthodes pour réguler votre chauffage :

régulation chauffage

  • Le thermostat, par exemple, est une façon efficace de réguler la température et d’ajuster le niveau de chauffage.
    • Le thermostat classique est très simple d’utilisation : il suffit de le régler sur la température souhaitée, et le thermostat permet d’arrêter la chaudière lorsque cette température est atteinte. Toutefois, cela n’est pas très optimal pour les économies d’énergie.
    • Le thermostat d’ambiance programmable convient mieux et permet de réellement adapter la température de votre intérieur en fonction de plusieurs facteurs (votre mode et votre rythme de vie notamment). Ce type de thermostat vous permet donc d’obtenir la température que vous souhaitez pendant des plages horaires que vous prédéfinissez. En effet, il n’est pas nécessaire de trop chauffer durant la nuit, ou durant toute une journée où personne n’est présent. Vous avez ainsi plus de maîtrise sur la température et la durée de votre chauffage. Ce type de système de programmation peut vous permettre par exemple d’éviter le gaspillage d’énergie.

robinet thermostatique

  • Les robinets thermostatiques sont des régulateurs de chauffage qui vous permettront de faire varier la température pièce par pièce et évitent ainsi de trop chauffer. Les robinets thermostatiques sont fixés sur l’arrivée d’eau chaude des radiateurs et vous pouvez ainsi décider de la température pour une pièce donnée. Par exemple, les chambres n’ont pas besoin d’être autant chauffées qu’une pièce à vivre.

régulation chauffage

  • La sonde extérieure est une autre façon de régler la température. Il s’agit là d’anticiper la température en fonction des conditions météo, grâce à une sonde située en dehors de la maison et reliée à la chaudière. La puissance de la chaudière est ainsi modulée et la température idéale sera ajustée. Vous n’aurez donc pas besoin de chauffer à pleine puissance afin d’obtenir une certaine température, la puissance de la chaudière s’adaptera !

Pourquoi demander un bilan énergétique ?

Un bilan énergétique doit être réalisé par des professionnels certifiés. Ce bilan thermique, également appelé DPE (Diagnostic de Performance Energétiques) est essentiel afin de savoir si votre de système de chauffage est efficace et surtout s’il est bien adapté à votre habitation. Grâce à un bilan énergétique, vous pourrez également détecter d’éventuelles failles dans l’isolation thermique de votre logement.

Si vous voulez louer ou vendre un bien immobilier, il est fortement recommandé d’effectuer un bilan énergétique. Cela vous permettra de savoir si des travaux d’isolation ou de branchement sont nécessaires afin de vous aider à louer ou à vendre plus facilement.

À quelle température chauffer son logement ou son entreprise ?

température maison

Si vous prenez la peine d’ajuster la température de chaque pièce de votre habitation, sachez que vous pourrez réaliser de véritables économies. En effet, le chauffage est un poste de dépenses important, et ce, quel que soit le type de logement. Ainsi, selon la pièce de la maison, les besoins ne sont pas les mêmes et la température recommandée diffère :

  • une pièce à vivre (salon, salle à manger, cuisine…) doit avoir une température de 19 °C ;
  • les chambres peuvent être plus fraîches entre 16 et 17 °C. S’il s’agit d’une chambre de bébé ou d’enfant, il peut être préférable de garder la température à 19 °C ;
  • pour une salle de bains, une température avoisinant les 22 °C est préconisée pour un confort optimal.

L’idéal pour économiser sur vos factures d’énergie est de diminuer la température dans les pièces peu ou rarement occupées (jusqu’à 12 ou 14 °C), comme les buanderies, les selliers, etc.


Pour en savoir plus sur les températures de chauffage, n’hésitez pas à consulter les recommandations des organismes officiels comme :