Pour le chauffage, vous aviez recours au bois classique par une habitude héritée d’une pratique très ancienne. Mais de nombreux ménages se tournent de plus en plus vers les bûches compressées : modernité oblige ! Ces familles ont bien des raisons que vous révèle cet article. Découvrez-y également pourquoi ces bûches sont plus rentables que le bois naturel.

À la découverte des bûches compressées

La différence entre les bûches compressées et les bûches classiques saute aux yeux ! Toutes les deux sont certes naturelles, mais elles sont d’origines différentes. Les premières ne sont pas issues du morcellement ou coupure du bois naturel. Elles sont le résultat d’un processus industriel de compression de débris de bois émiettés et séchés. Il s’agit entre autres de la sciure, des copeaux, des feuilles, des branchages et des miettes, fortement pressés pour obtenir un solide.

Son volume et sa densité se présentent sous différents formats, selon les commerces. Elles peuvent être cylindriques, longilignes, rectangles, etc. Les récupérations de raclage, aussi, sont modelées pour être utilisables dans tous les types de fours ou sous certains ustensiles.

Pourquoi préférer les bûches compressées aux bûches classiques ?

Utiliser des bûches compressées revient à apporter sa contribution à la sauvegarde de la nature. Nul n’est censé ignorer la vaste destruction de la flore pour des besoins divers. Alors, en optant pour une matière écologique, vous amoindrissez d’emblée la déforestation. Vous encouragez surtout l’effort de réutilisation de matières qui ont peu d’intérêt aux yeux des artisans et des industriels des secteurs de : bois, mobilier, ébénisterie, construction, scierie, etc.

L’usage de tels combustibles est avantageux à plusieurs égards. Les bûches compressées ne produisent pas autant de cendre que les bûches naturelles. Elles sont pratiques parce que faciles à allumer. Aussi, elles brûlent vite et longtemps. Profitez du feu ou de la chaleur qu’elles produisent durant 5 à 6 heures voire plus selon les appareils de chauffage. Rassurez-vous, en tirant ou tournant une bûche ardente, vous courez moins de risque de noircir vos mains et vos vêtements.

Bûches compressées économiques mais pas toujours idéales

En hiver, vous gagnez à brûler du bois compressé pour le confort doux qu’il vous apportera. Il coûte relativement cher : son coût variant d’un fournisseur à un autre. Ce qui est le contraire pour le bois naturel. Mais ces résidus séchés, broyés et solidifiés ne font pas bonne affaire pour toutes les cuissons ou chauffage. Car, existant en arbres résineux, feuillus, hêtre ou chêne, elles sont adaptées autant qu’elles sont à des activités spécifiques. Des feuilles asséchées ne suffiraient, évidemment, pas pour un besoin durable de réchauffement de votre intérieur.

Alors, suivez ce conseil : utilisez les bûches en feuillus pour le jour et les bûches résineux pour la nuit. Si vous les allumez dans un poêle, assurez-vous d’avoir la diffusion chaleur souhaitée. Vous devez utiliser un ventilateur thermoréactif, par exemple, pour propager la chaleur dans la pièce. Cette option gonfle la facture de l’usage du bois compressé. Attention, assurez-vous que l’appareil de chauffage (chaudière, four, cheminée, insert, etc.) est bien adapté à la bûche compressée ! Si certains de ces outils comportent des contre-indications quant à son utilisation, alors soyez très prudent !

Quels sont les différents types de bûches compressées ?

Les bûches compressées sont disponibles sur plusieurs plateformes en ligne, comme sur le site ohmabuche.fr. Cependant, pour en acheter, il faut connaître les différents types disponibles sur le marché, ainsi que leurs caractéristiques. On distingue:

  • La bûche compressée à base d’écorces : encore appelée bûche de nuit, à cause de sa capacité à conserver des braises allumées pendant au moins 6 heures de temps, en fonction de la marque. En optant pour ce type de produit, on peut juste raviver le feu dès le matin et pendant la journée en ajoutant des bûches de nuit au poêle. L’inconvénient de ce type de produit est qu’il ne chauffe pas assez, et a tendance à produire beaucoup de fumée.
  • La bûche compressée cylindrique ou bûche de jour : cette dernière est conçue avec de la sciure de feuillus et/ou de résineux. Contrairement à la précédente, elle chauffe beaucoup, mais dure en moyenne 45 minutes à 2h30. Donc il faudrait replacer des bûches régulièrement dans la journée.
  • La bûche compressée en forme de pavé : encore appelée briquette, elle est fabriquée avec une sciure de moins bonne qualité. De ce fait, ses performances sont un peu limitées.

Lors de l’achat de ce produit, il est conseillé de s’assurer que les bûches que l’on achète sont soumises aux normes européennes, ce qui garantit leur qualité.

Laisser un commentaire