La consommation moyenne d’électricité d’un foyer dépend d’une multitude de facteurs qu’il est utile de cerner pour faire baisser la facture d’énergie. Cela passe par une analyse des postes de consommation d’électricité domestique en vue de déceler les matérielles énergivores. Découvrez donc dans cet article, la consommation moyenne annuelle d’électricité d’un foyer en France. Nous aborderons également la thématique des économies d’énergie.

La consommation moyenne d’électricité d’un foyer en France

Il s’agit ici d’une estimation de la consommation moyenne d’électricité bâtit sur une hypothèse simple. On suppose en effet que les occupants des maisons sont présents dans leur demeure en soirée et durant le week-end. Nous considérons ici que chaque foyer possède une cuisine équipée et bénéficie d’ailleurs d’une isolation moyenne. Au vu de ces hypothèses et de la taille de chaque foyer (nombre de personnes vivant dans la maison), voici les consommations moyennes annuelles des maisons en France.

  • Pour une maison de 70 m² avec 2 occupants : la consommation annuelle d’électricité s’établit à 9 850 kWh (si le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à l’électricité) / elle est de 1 550 kWh l’an (dans le cas contraire)
  • Pour une maison de 70 m² avec 3 occupants : la consommation annuelle d’électricité s’établit à 11 250 kWh (si le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à l’électricité) / elle est de 1 900 kWh l’an (dans le cas contraire)
  • Pour une maison de 100 m² avec 4 occupants : la consommation annuelle d’électricité s’établit à 15 600 kWh (si le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à l’électricité) / elle est de 2 650 kWh l’an (dans le cas contraire)
  • Pour une maison de 120 m² avec 5 occupants : la consommation annuelle d’électricité s’établit à 18 850 kWh (si le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à l’électricité) / elle est de 3 150 kWh l’an (dans le cas contraire)
  • Pour une maison de 150 m² avec 6 occupants : la consommation annuelle d’électricité s’établit à 23 000 kWh (si le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à l’électricité) / elle est de 3 560 kWh l’an (dans le cas contraire)

Comment réduire sa facture d’énergie ?

Différents éléments influent sur votre facture d’électricité. Pour donc économiser de l’énergie, il est impératif de maîtriser leur consommation. Voici quelques conseils pour réussir cela.

  • Maîtrisez le chauffage de la maison

Le chauffage constitue 60 % de la consommation énergétique des Français. Sachez qu’un degré de plus, c’est 7 ou 10 % de consommation supplémentaire, ce qui revient à une facture encore plus salée. Évitez donc de surchauffer votre intérieur. Optez plutôt pour une température moyenne de 19 degrés. Le mode de chauffage choisi impacte également sur le montant de vos factures énergétiques.

  • Optimisez vos dépenses d’éclairage

Nous vous recommandons d’installer des ampoules basse consommation. Veillez aussi à éteindre la lumière des pièces vides. Cela vous permettra de consommer 4 fois moins d’électricité qu’avant.

  • Diminuez l’usage de la climatisation

Le climatiseur est un matériel énergivore. Pour réduire votre facture d’électricité, nous vous recommandons de ventiler naturellement votre espace de vie.

  • Optez pour un système de ventilation plus économe

Les systèmes de ventilation mécanique fonctionnent en permanence afin de renouveler l’air dans le logement. Ce fonctionnement continu augmente la consommation d’énergie. Le système le plus utilisé est la ventilation mécanique contrôlée. Toutefois, la VMC double flux permet de faire des économies d’énergie.

  • Maîtrisez l’utilisation de l’eau chaude sanitaire

L’eau chaude sanitaire constitue près de la moitié de votre consommation d’énergie. La rationalisation de cette dépense s’effectue par un changement de comportement. Privilégiez au maximum les douches aux bains. Prenez votre douche en 5 ou 6 minutes. Cela vous aidera à réduire par 4 votre consommation d’eau.

Loin de l’avantage financier, la réduction du coût de l’électricité s’inscrit dans une dynamique de protection de l’environnement. Devenez donc un écoresponsable en adoptant les bons comportements.

Laisser un commentaire