Économies d'énergie / Quel matériau pour une isolation phonique ?

Quel matériau pour une isolation phonique ?

Les bruits extérieurs vous dérangent ? Vous ne trouvez plus de repos à cause des klaxons des voitures, bavardage et hurlements des gens, bruits des hélicoptères ? Les grasses matinées sont à oublier avec les sons de réparation des voisins ? Vous êtes fatigués et vous ne savez plus quoi faire ? Alors, on vous propose l’isolation phonique, votre seul issue ! En effet, l’isolation thermique n’est pas la seule. Il existe également des matériaux pour assurer l’isolation acoustique de votre intérieur. Vous pouvez au moins ressentir le goût des week-ends et grasses matinées ! Vous dormirez la nuit dans le confort et la tranquillité d’esprit ! Cependant, quels sont les indices à prendre en considération lors de l’application d’une isolation acoustique ? et quels sont les meilleurs isolants ?

Isolation phonique : quels sont les indices à prendre en considération ?

Pour la réussite de votre isolation phonique, il vous est recommandé de bien repérer la zone réceptionnant le bruit, connaitre la nature et la composition de vos murs pour bien appliquer les mesures nécessaires. De ce fait, le choix du matériau isolant présente l’élément clé de la réalisation d’une bonne isolation phonique, dans le but de voir la capacité de résistance aux bruits extérieurs ainsi que l’atténuation de chacun d’eux. En outre, le choix de votre matériau réside dans les indices de performance qui sont impératifs à suivre pour maintenir votre aisance et votre réconfort. Commençons par le premier indice, l’affaiblissement acoustique Rw qui sert fréquemment au traitement et à l’atténuation des bruits extérieurs aériens (trafic routier, aérien) et intérieurs (radio et télévision) . Un matériau avec un indice d’affaiblissement élevé est considéré comme un matériau de bonne qualité et avec une bonne capacité d’atténuation des bruits. Quant au deuxième indice, il concerne l’efficacité de bruits aux chocs Lw, ce qui veut dire que lorsque le Lw est élevé, la capacité de résistance aux bruits causés par les impacts et les chocs, tels que les déplacements et la chute des objets est assez élevé. En dernier, le coefficient Aw ou la correction acoustique qui présente le pouvoir absorbant des matériaux isolants avec une valeur proche de 1 pour se convaincre d’un bon pouvoir d’absorption d’un matériau tout en assurant l’amélioration de la perception du son.

A lire aussi :   Quelle épaisseur pour isolation de combles perdus ?

Quels sont les meilleurs isolants acoustiques ?

Pour ne pas refaire votre travail deux fois, il est préférable de bien suivre les mesures d’application et les critères de choix des matériaux afin de bien équiper vos parois et limiter tous types de bruit extérieur, tout en assurant votre confort. Les isolants fibreux sont le meilleur choix pour atténuer convenablement les bruits dérangeants. En effet, il existe une large diversité des matériaux phoniques de bonne qualité, ce qui vous rend la tâche un peu difficile de faire le bon choix, mais les deux critères qui doivent impérativement être présents dans un matériau phonique dit isolant sont la souplesse pour ressortir et amortir les ondes sonores ainsi que la rigidité, afin de réaliser un bon comportement mécanique des murs.

A lire aussi :   Épaisseur d'isolation : laquelle choisir ?

Toutefois, les multiples choix sont cités ci-dessous :

  • Isolants minéraux comportant la laine de roche et la laine de verre, ces deux matériaux servent à réduire parfaitement les vibrations sonores dans les murs tout en assurant une isolation thermique et acoustique à la fois ; ils sont considérés comme le meilleur isolant phonique fibreux ;
  • isolants bio sources, ils se répartissent en fibres de bois, ouate de cellulose, laine de coton, chanvre et laine de mouton. Ce type d’isolant naturel, s’adapte parfaitement à l’isolation des combles perdus, et si on parle d’isolation phonique, il est conseillé de bien vérifier la nature de vos murs afin de choisir le matériau adéquat, tout en prenant l’avis d’un expert pour connaître le taux de performance de chacun de ces matériaux ;
  • polystyrène PSE et XPS, ce dernier n’est pas un isolant fibreux, ce qui fait qu’il n’est pas trop adapté à l’atténuation des bruits, seul le polystyrène expansé élastifié a des aptitudes phoniques ;
  • mousse de polyuréthane, elle existe sous différentes formes, utilisée selon le besoin. Son atténuation acoustique n’est pas suffisante mais elle peut y participer.
A lire aussi :   Quel est le prix d'une isolation extérieure d'une maison ?

Enfin, votre besoin détermine le type du matériau choisi ! et si la grande diversité des matériaux vous pose problème, vous n’avez qu’à prendre le téléphone et solliciter l’assistance d’un expert afin de décider le processus à suivre.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Mélissa Vignal
Bonjour ! Je m'appelle Mélissa, j'ai 29 ans et je suis Rédactrice web passionnée par les questions environnementales et écologiques. Adepte du zéro déchet, j'aime partager mes astuces pour un mode de vie plus respectueux de la planète.