Économies d'énergie / Quelle est la meilleure isolation thermique pour une maison ?

Quelle est la meilleure isolation thermique pour une maison ?

Une isolation thermique dépend des paramètres tels que le type des murs, sols, toitures etc. à isoler, et aussi la surface, le type d’isolant à utiliser ainsi que la technique de pose choisie, par l’intérieur ou par l’extérieur par exemple.

Il faut savoir qu’une maison bien isolée peut améliorer votre confort de vie tout en vous faisant réaliser de belles économies ! Sachez que, en moyenne 62% des dépenses en énergie de votre maison sont dues à votre chauffage, et l’isolement thermique est un ensemble de techniques qui visent à limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un autre froid.

Donc avoir une maison bien isolée, c’est garantir la conservation de la chaleur à l’intérieur en hiver et la fraîcheur durant les journées chaudes de l’été !

Isolation thermique maison : une isolation thermique, de quoi s’agit-il exactement ?

Afin de vous garantir une vie sans un quelconque gaspillage d’énergie, un bon plan d’isolation thermique fera l’affaire, et cela ne dépend que de vous. Une isolation thermique est une procédure qui s’inscrit dans un processus protectionniste, visant à limiter les pertes de chaleur inutiles vers l’extérieur de votre domicile. Un motif de rénovation, une nécessité économique, les raisons sont multiples mais les résultats identiques :

  • fournir à votre bâtisse un confort inégal,
  • et contribuer davantage à adoucir vos besoins en matière de chauffage jusqu’à un niveau très bas.
A lire aussi :   Quelle isolation thermique choisir pour les combles perdus ?

Plusieurs options d’isolation thermique se présentent à vous :

  • procéder par une isolation externe et interne,
  • se focaliser seulement sur l’une d’entres elles,
  • ou bien opter pour une isolation des murs, de la toiture, ou de la dalle de sol.

Différentes suggestions vous sont proposées. De prime abord, songez à couvrir vos murs avec un matériau empêchant l’air froid de circuler pendant les périodes hivernales, tout en assurant dans le sens inverse, une interdiction totale de sortie de la chaleur emmagasinée à l’intérieur de votre domicile. Ce plan une fois exaucé, vous ne risquez sûrement plus de ressentir le froid durant l’hiver, et votre prochaine facture d’électricité sera beaucoup moins élevée, faute de fuite d’énergie. Au final, un coup de grâce se portera sur l’environnement qui vous entoure, puisqu’une bonne isolation thermique limitera, même ne serait-ce qu’un petit peu, les gaz à effet de serre de s’accumuler dans l’air, intégrant par cela les positions de préservation du climat planétaire.

A lire aussi :   Isolation par l'extérieur : quels sont les tarifs ?

Quel est le meilleur plan d’isolation thermique dans une maison ?

Il est meilleur d’isoler les murs par l’extérieur, mais c’est onéreux, et par l’intérieur l’espace habitable est réduit, donc pour limiter la perte de place il est conseillé d’utiliser de la laine de verre.

Plusieurs critères de sélection peuvent avoir un effet efficace lors de la procédure de l’isolation thermique. Entre tous ceux-ci, quelques-uns font les grandes lignes, les voici ci-dessous :

  • La tenue mécanique : ce facteur est déterminant lorsqu’il s’agit d’opter pour un matériau isolant. L’estimation de cette dernière vous donne une idée sur sa résistance et sur sa capacité d’empêchement du tassement survenu avec le temps ;
  • la nature du matériau utilisé : la laine de roche, la laine de chanvre, la laine du coton, la laine de verre, et la laine de bois, forment entre autres, une liste de matériaux destinés à renforcer l’isolation thermique de votre maison, et de la rendre plus performante. Chacun est choisi en fonction des conditions dans lesquelles votre bâtisse est construite ;
  • la résistance de l’isolant thermique : ce point est essentiel afin d’évaluer la performance d’un matériau d’isolation. Chaque produit affiche un ensemble de données le plaçant dans une catégorie qui réponde explicitement à des normes établies de résistance thermique ;
  • l’équilibre isolant/espace intérieur : ce critère est un vrai casse-tête pour les opérations d’isolation thermique. L’épaisseur d’un isolant décide de sa performance mais aussi de l’espace que peut prendre cette opération. Une épaisseur exagérée vous fait perdre de grandes surfaces à l’intérieur de votre domicile. Evaluer les centimètres manquants avant d’opter pour un matériau précis sera de bon augure.
Enfin, peu importe la nature de l’isolant utilisé, ou sa capacité de résistance, votre maison doit être en mode de parfaite économie de chaleur pour permettre d’atteindre tous les objectifs fixés lors de votre opération d’isolation thermique. La réussite de cette dernière est un pari qui repose entièrement sur votre capacité à choisir les critères de sélection d’un bon plan d’isolation.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Mélissa Vignal
Bonjour ! Je m'appelle Mélissa, j'ai 29 ans et je suis Rédactrice web passionnée par les questions environnementales et écologiques. Adepte du zéro déchet, j'aime partager mes astuces pour un mode de vie plus respectueux de la planète.