Économies d'énergie / Y a-t-il des exclusions de garantie dans les contrats d’assurance en cas de tempête ?

Y a-t-il des exclusions de garantie dans les contrats d’assurance en cas de tempête ?

Après le passage de la tempête Ciaran, c’est l’heure de contacter les assurances. Mais tout est-il pris en charge ?

L’assurance multirisque habitation est un contrat qui offre une protection complète pour votre foyer. Elle couvre les dommages causés à votre domicile, les vols, les incendies, les dégâts des eaux, etc.

Cependant, il est important de vérifier les conditions et les exclusions spécifiques liées aux événements climatiques tels que les tempêtes.

Les différentes garanties offertes par le contrat :

  • La responsabilité civile : elle protège votre responsabilité envers autrui en cas de dommages causés par vous ou par un membre de votre famille.
  • Les dommages corporels : ils peuvent être consécutifs à un incendie, une explosion, une chute…
  • Les dommages matériels : ils consistent en la prise en charge des réparations nécessaires suite à un sinistre.
  • Les vols, cambriolages, vandalisme : ces garanties permettent d’être indemnisé en cas d’atteinte à vos biens immobiliers et mobiliers.
  • La garantie bris de glace : elle vous indemnise lorsque vos vitres sont endommagées.
  • La garantie tempête : elle vous couvre contre les dommages subis par votre domicile lors d’une tempête.
A lire aussi :   Les énergies renouvelables, un pilier dans la conception architecturale de demain ?

Il est important de noter que certaines garanties sont limitées ou exclues selon les contrats et les assureurs. C’est notamment le cas pour les garanties en cas de tempête, qui peuvent être sujettes à des exclusions de prise en charge.

Les conditions d’application de la garantie tempête

La garantie tempête vise à couvrir les dommages matériels causés par des vents violents, mais elle ne s’applique pas systématiquement. Pour qu’elle puisse être déclenchée, plusieurs conditions doivent être réunies, notamment :

  • L’existence d’une tempête : l’événement doit être reconnu comme tel par Météo France, c’est-à-dire un vent dont la vitesse atteint au moins 100 km/h.
  • Un lien direct entre la tempête et les dommages : il faut prouver que les dégâts ont été causés par la violence du vent et non par une autre cause (par exemple, un défaut d’entretien).
  • Un délai de déclaration respecté : généralement, vous disposez de 5 jours ouvrés après la survenue du sinistre pour informer votre assureur.
A lire aussi :   Le changement climatique a-t-il un impact sur la puissance des tempêtes ?

Les exclusions de garantie courantes

Certains événements et dommages ne sont généralement pas pris en charge par la garantie tempête, tels que :

  • les dégâts causés aux clôtures, barrières, haies, panneaux publicitaires…
  • les dommages aux piscines non enterrées et aux installations sportives (tennis, golf…)
  • les dégâts liés à un défaut d’entretien ou de réparation du bien assuré.

Il est donc essentiel de vérifier les conditions générales et particulières de votre contrat d’assurance multirisque habitation pour connaître précisément les garanties offertes par l’assureur en cas de tempête.

Que faire en cas de sinistre suite à une tempête ?

Si votre logement subit des dommages lors d’une tempête, vous devez suivre une procédure précise pour bénéficier de la prise en charge de votre assurance :

  • Déclarer le sinistre : informez votre assureur dans les délais indiqués par votre contrat. Vous pouvez fournir des photos des dommages ainsi que des documents attestant de l’intensité de la tempête (bulletin météo, arrêté de catastrophe naturelle…).
  • Protéger et sécuriser les biens endommagés : prenez toutes les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dégâts, comme bâcher votre toiture ou éloigner les objets susceptibles de causer des blessures.
  • Faire constater les dommages par un expert mandaté par votre assureur. Il sera chargé d’évaluer les dégâts et de fixer le montant de l’indemnisation.
A lire aussi :   Comment supporter la canicule sans air conditionné  ?

Comment optimiser sa protection en cas de tempête ?

Pour vous assurer la meilleure couverture possible en cas de tempête, il est conseillé de :

  • Vérifier les garanties offertes par votre assurance multirisque habitation et, si nécessaire, étendre ou ajuster vos protections (par exemple, en rajoutant une garantie spécifique pour un abri de jardin).
  • Effectuer régulièrement des travaux d’entretien et de réparation sur votre logement pour éviter les problèmes liés à un défaut d’entretien.
  • Établir un inventaire précis de vos biens mobiliers, avec photos et factures à l’appui, pour faciliter l’évaluation des dommages en cas de sinistre.

En respectant ces conseils, vous pourrez aborder les périodes de mauvais temps avec plus de sérénité et bénéficier d’une prise en charge adaptée en cas de dommages causés par une tempête.

N’oubliez pas qu’il faut mieux prévenir que guérir : suivez scrupuleusement les recommandations officielles lorsqu’une alerte météo est émise.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Mélissa Vignal
Je suis rédactrice web depuis un peu plus de 10 ans et je m'intéresse beaucoup à l'environnement et à l'impact que nous pouvons avoir à notre échelle. J'aime trouver des astuces économiques et écologiques et les partager avec les lecteurs.