Économies d'énergie / L’isolation extérieure : Comment poser isolation extérieure ?

L’isolation extérieure : Comment poser isolation extérieure ?

Afin d’avoir un meilleur confort dans leurs maison, et moins de pertes thermiques pour ne pas avoir à payer des facture d’électricité assez importante, beaucoup de français ont recours à l’isolation thermique extérieure, mais comment la pose de celle-ci se fait ?

L’isolation pour l’extérieur

L’isolation thermique pour l’extérieur ou l’ITE est une méthode qui consiste à envelopper des maisons avec des matières isolantes empêchant ainsi les partes de chaleur. L’isolation extérieure peut aussi être définie comme un ensemble de techniques qui sont mises en œuvre dans le but de limiter toutes les pertes thermiques d’une maison ou d’un bâtiment.

Il existe deux types d’isolation extérieure :

A lire aussi :   Isolation par l'extérieur : quels sont les tarifs ?

L’isolation extérieure pour toiture

En hiver comme en été, la toiture est l’endroit qui marque les plus grandes déperditions thermiques, c’est pourquoi son isolation n’est plus une option mais plutôt une nécessité, pour une maison plus confortable. Il existe plusieurs techniques pour poser une isolation extérieure pour la toiture.

Le sarking

Appelé aussi la technique d’isolation au-dessus des chevrons, cette technique d’isolation extérieure consiste à mettre un revêtement et un pare-vapeur sur les chevrons comme première couche, ensuite on ajoute des panneaux rigides qui serviront d’isolateurs, puis vient une autre couche qui est celle des panneaux pare pluie et on termine par un fixateur de couverture, appelé contre lattage. Dans certains cas on ajoute aussi un débord de toit, quand celui-ci est nécessaire.

Avec cette technique d’isolation extérieure les ponts thermiques sont vraiment très rares.

L’isolation intercalée entre chevrons

Cette technique consiste à isoler la toiture, en plaçant la matière isolante entre les éléments de la charpente. Pour réaliser cette isolation les isolants en vrac sont les plus adaptés, car ils sont pratiques à utiliser et remplissent facilement les caissons de toiture avec l’épaisseur souhaitée. Dans le cas d’utilisation des poutres d’isolations, il faut veiller à ce qu’elles soient bien dimensionnées au préalable, pour éviter tout défaut à la fin des travaux, et en cas d’utilisation de ouate de cellulose, il faut savoir qu’elle prendra beaucoup plus de temps pour être préparée dans les ateliers. L’isolation intercalée entre chevron est une technique qui est à la fois pratique, économique et écologique.

A lire aussi :   Quel est le prix d'une isolation extérieure d'une maison ?

L’isolation extérieure pour les murs

En plus des toits qui peuvent être une grande source de perte thermique dans les maisons, il y a aussi les murs, en effet, il ne faut pas négliger le rôle de ces derniers dans les pertes de chaleur, quand la maison ou la bâtisse n’est pas isolée, puisqu’il enregistres des déperditions de chaleurs allant de 20 à 25%.Il existe plusieurs techniques pour poser l’isolation extérieure pour murs.

L’isolation avec bardage

Cette technique d’isolation extérieure s’effectue, grâce à une ossature fixée sur le mur extérieur qui représente le support essentiel de l’isolation. Plusieurs matières peuvent être utilisées dans cette technique comme la terre cuite, les panneaux en bois ou encore les bardages composites, en revanche il doit toujours y avoir une lame d’air, qui permettra de faire sortir toute la vapeur provenant de la maison. L’isolation avec bardages permet d’associer 2 isolants, le premier servira d’isolant et le deuxième servira de pare pluie qui aura pour mission d’entraver la vapeur évacuée de la maison.

A lire aussi :   Quelle isolation thermique choisir pour les combles perdus ?

L’isolation avec enduit

Il s’agit d’une technique d’isolation extérieure, avec de l’enduit qui est à base de polystyrène, celle-ci est fixée grâce au mortier colle ou aux chevilles. Cette isolation se fait en plusieurs couches, la première est celle d’accrochage avec des treillis en fibre de verre, suivi ensuite d’une deuxième couche qui servira pour égaliser le fond de tout le mur, pour enfin terminer avec la dernière couche appelée enduit de finition.

L’isolation à double murs

Comme son nom l’indique cette technique d’isolation extérieure pour murs, consiste à construire 2 murs, l’un interne et l’autre externe, pour qu’on puisse mettre entre les deux la matière isolante. Le mur du coté intérieur est toujours considéré comme un mur porteur, alors que celui de l’extérieur est juste un parement, et les deux sont fixés à l’aide de platine de solidarisation.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Mélissa Vignal
Je suis rédactrice web depuis un peu plus de 10 ans et je m'intéresse beaucoup à l'environnement et à l'impact que nous pouvons avoir à notre échelle. J'aime trouver des astuces économiques et écologiques et les partager avec les lecteurs.