Économies d'énergie / Quelle vignette Crit’Air pour mon véhicule ?

Quelle vignette Crit’Air pour mon véhicule ?

Pour limiter la pollution de l’air dans certaines villes françaises, des zones à faibles émissions (ZFE) ont été mises en place et certains véhicules trop polluants sont interdits de circulation.

Il est donc important de connaître les conditions nécessaires pour pouvoir rouler et d’obtenir la vignette Crit’Air adaptée à votre véhicule.

Les six catégories de vignettes Crit’Air

La vignette Crit’Air classe les véhicules selon leur niveau de pollution. Il existe 6 catégories :

  • Crit’Air 0 : véhicules électriques et hydrogènes
  • Crit’Air 1 : essence Euro 5 et 6, hybrides rechargeables, utilitaires légers et poids lourds au gaz naturel
  • Crit’Air 2 : essence Euro 4, diesel Euro 5 et 6
  • Crit’Air 3 : essence Euro 2 et 3, diesel Euro 4
  • Crit’Air 4 : diesel Euro 3
  • Crit’Air 5 : diesel Euro 2
A lire aussi :   Comment continuer à rouler malgré une vignette Crit'Air 3 ou 4 ? On vous dit tout !

Les véhicules classés Crit’Air 6 ou non classés ne sont pas autorisés à circuler dans les ZFE.

Comment obtenir sa vignette Crit’Air ?

En ligne

La manière la plus simple d’obtenir sa vignette Crit’Air est de faire une demande en ligne sur le site officiel du gouvernement : https://www.certificat-air.gouv.fr/.

Il suffit de remplir un formulaire avec les informations concernant votre véhicule et de régler les frais de dossier (4,18€ en 2023).

Par courrier

Il est également possible de commander une vignette par courrier en utilisant le formulaire de demande de vignette Crit’Air.

Ce dernier doit être complété, signé et envoyé au Service de délivrance des certificats qualité de l’air – BP 50637 – 59506 Douai Cedex avec le règlement.

Où est-elle obligatoire ?

La vignette Crit’Air est obligatoire dans certaines zones à faibles émissions (ZFE), notamment à Paris, mais également dans d’autres agglomérations telles que Lyon, Aix-Marseille, Strasbourg, Grenoble, Rouen, Saint-Étienne, Toulouse, Montpellier, Reims et Nice.

A lire aussi :   Qu'est-ce que Crit'Air ?

L’objectif des autorités est d’inciter les automobilistes à changer de véhicule pour réduire leurs émissions polluantes.

Les véhicules de collection et la vignette Crit’Air

Qu’en est-il des véhicules de collection ?

Ils peuvent bénéficier d’une dérogation s’ils ont été immatriculés pour la première fois il y a plus de 30 ans.

Dans ce cas, ils doivent obtenir une carte grise spécifique « véhicule de collection » et seront exemptés de la vignette Crit’Air.

Les sanctions en cas d’infraction

Si vous ne respectez pas les restrictions de circulation liées à votre vignette Crit’Air, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 135€ (68€ pour un scooter ou autre deux-roues).

Si vous circulez dans une ZFE sans vignette, l’amende est également de 135€ pour un véhicule léger et 375€ pour un poids lourd.

A lire aussi :   Combien coûte un vélo électrique ?

Pour rouler en toute légalité et contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air, il est important de connaître la catégorie de sa vignette Crit’Air et de se conformer aux restrictions de circulation qui lui sont associées.

Pensez à vérifier si votre véhicule est concerné par ces mesures et n’hésitez pas à utiliser des moyens de transport alternatifs tels que les transports en commun ou le covoiturage lorsque cela est possible.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Elodie Ricolm
Je viens de finir mes études de journaliste et j'écris sur plusieurs sites internet des articles en relation avec l'environnement, le climat, les économies d'énergie et les astuces du quotidien pour faire diminuer nos facture d'énergie mais aussi notre empreinte carbone!