Actuellement, les cellules photovoltaïques solaires ne peuvent transformer en énergie que la lumière directe (ou lumière visible) du soleil; à peine 40% de celle-ci en fait. Les infrarouges et les ultraviolets eux ne sont pas exploités.
Son procédé permet de doubler l'efficacité de conversion de la lumière en électricité et d'absorber 500 fois plus de lumière que les cellules solaires commercialisées et neuf fois plus que les cellules 3D.

C'est en utilisant la technologie des nano tubes de carbone que William Yuan arrive à cette performance. Les nano tubes de carbone (nous sommes à l'échelle de un milliardième de mètre) ont une épaisseur de paroi d'exactement un atome de carbone; 1/50.000iéme d'un cheveu pour être précis et peuvent atteindre 2 cm de longueur. Ils constituent le matériau le plus dur au monde, sont d'excellents conducteurs électriques et peuvent aussi se comporter en semi-conducteur.

En combinant les nanotubes avec d'autres matériaux il est possible de convertir de la lumière visible et UV en courant électrique à très haut rendement. Ici se situe l'innovation de William Yuan.
A ce rythme, l'énergie solaire risque d'être l'énergie de demain plus rapidement encore qu'on ne le pensait !

Source: Express.be