Économies d'énergie / Quelles sont les sanctions à rouler sans vignette Crit’air ?

Quelles sont les sanctions à rouler sans vignette Crit’air ?

En France, la lutte contre la pollution de l’air est une priorité, notamment dans les grandes agglomérations touchées par la pollution atmosphérique liée à la circulation automobile.

Afin d’améliorer la qualité de l’air, certaines collectivités territoriales mettent en place des zones à faibles émissions (ZFE) ou des zones de circulation restreinte (ZCR), où seuls les véhicules disposant d’une vignette Crit’Air correspondant aux niveaux de pollution autorisés peuvent circuler.

Mais qu’en est-il des sanctions pour ceux qui roulent sans cette vignette ?

Les vignettes Crit’Air : un dispositif pour réduire la pollution

Mis en place progressivement depuis 2016, le système Crit’Air attribue une vignette de couleur à chaque véhicule en fonction de son niveau de pollution.

A lire aussi :   Crit'Air va-t-il s'étendre à toutes les villes ?

Il existe six catégories de vignettes, allant de Crit’Air 0 (véhicules électriques et hydrogène) à Crit’Air 5 (véhicules diesel immatriculés avant 2001).

Les ZFE et les ZCR reposent sur le principe des vignettes Crit’Air : elles déterminent quels véhicules peuvent circuler dans ces zones et à quelles heures.

ZFE – Zones à faibles émissions

Dans les ZFE, la circulation est continuellement restreinte à certains types de véhicules, limitant l’accès pour les véhicules les plus anciens et les plus polluants.

ZCR – Zones de circulation restreinte

Les ZCR, quant à elles, limitent la circulation des véhicules en fonction de conditions spécifiques comme les horaires ou la qualité de l’air.

Par exemple, lors d’un épisode de pollution importante, seuls les véhicules avec une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 seront autorisés à circuler.

A lire aussi :   Est-ce encore intéressant de rouler à l'électrique ?

Quelles sanctions pour ceux qui roulent sans vignette Crit’Air ?

Rouler sans vignette Crit’Air dans une zone où elle est obligatoire peut entraîner des sanctions financières.

Les contrevenants s’exposent à :

  • une amende de 68€ pour les véhicules légers
  • une amende de 135€ pour les poids lourds, bus et autocars

Il est cependant important de noter que ces amendes peuvent être minorées si elles sont payées rapidement ou majorées en cas de retard de paiement.

Comment obtenir une vignette Crit’Air ?

Pour obtenir une vignette Crit’Air, il suffit de se rendre sur le site officiel du gouvernement français dédié à cette démarche (www.certificat-air.gouv.fr).

La demande est simple et rapide : il faut fournir des informations sur son véhicule (marque, modèle, immatriculation) et payer une somme modique (3,11 € + frais de port).

A lire aussi :   Attelage : comment choisir son porte-vélo ?

Le futur des zones à faibles émissions et des vignettes Crit’Air

Certaines collectivités envisagent d’étendre les restrictions de circulation, comme la Métropole Rouen Normandie qui pourrait être contrainteà compter de 2025de restreindre la circulation des véhicules vertutés de vignettes Crit’Air 3, si les seuils réglementaires de pollution de l’air ne sont pas atteints.

Les ZFE et les ZCR sont donc des dispositifs amenés à évoluer, avec une restriction progressive des véhicules autorisés à circuler dans ces zones pour favoriser les modes de transport moins polluants.

Il est donc essentiel pour les automobilistes de se tenir informés des changements et d’adopter un comportement respectueux de l’environnement pour éviter les sanctions et contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.

Laisser un commentaire

Photo of author
Rédigé par : Elodie Ricolm
Bonjour ! Je m'appelle Elodie, j'ai 32 ans et je suis rédactrice web. Passionnée d'écologie, j'aime trouver des astuces pour un quotidien plus respectueux de l'environnement.